Station

Station est un projet sur des lieux vides, déserts, de nuit, en bord de mer. Des lieux comme habités d’une atmosphère, enveloppe devenue sujet principal, et extirpés au réel. La problématique de « l’entre-deux » et du passage est centrale. Entre distance apparente, associée à la frontalité et à la grande profondeur de champ, et photographie de la sensation ; entre terre et mer ; entre noir qui happe et lumière qui éblouit ; entre surgissement de la forme et éléments qui eux-mêmes occultent, font ou deviennent écran : une fenêtre au vitrage opaque, une barrière éclairée qui masque l’obscurité de la nuit, de la plage, de la mer, une porte close.